Pourquoi les professionnels du marketing sont davantage exposés au risque de stress et de burn-out

Peter Desmyttere
30 janvier 2017
⏱ 7 min. de lecture

Le secteur du marketing est plus passionnant que jamais, avec la multitude de nouvelles techniques (numériques) dont les professionnels du marketing disposent pour communiquer avec les clients et prospects. Pourtant, ils doivent également subir le revers de la médaille.

Alors qu’au cours des 20 dernières années, le responsable marketing du siècle dernier s’occupait essentiellement de campagnes publicitaires et planifications média synoptiques, les stimuli des médias numériques omniprésents comporte aujourd’hui un risque de surcharge, le stress associé étant plus important que jamais.

Consumé, désespéré, épuisé et vidé

Les concepts de stress et de burn-out font aujourd’hui partie intégrante des médias. En tant que conseillers auprès de professionnels du marketing, nous observons chaque jour la charge continue et l’organisation difficile au sein des services marketing. Le plus frappant aujourd’hui est le nombre croissant de professionnels du marketing souffrant de stress et de burn-out. Bien que ces deux concepts ne soient pas identiques, ils sont indissociablement liés. Un stress continu et excédentaire peut entraîner un burn-out qui laisse l’employé consumé, désespéré, épuisé et vidé.

marketeer burnout

Dans cet article, je souhaite aborder cinq causes de stress et de burn-out dans les services marketing, tirées de mes expériences personnelles auprès des professionnels et équipes du marketing. Pour finir, je lancerai un appel aux professionnels du marketing qui souffre ou ont souffert de stress et/ou de burn-out pour témoigner (de manière anonyme) sur ce sujet. Cela nous permet d’apprendre, ensemble, comment lutter contre le burn-out au sein des services marketing.

Cause n°1 : Une mauvaise organisation (personnelle)

Je pense que les professionnels du marketing sont plus sensibles au stress et au burn-out que les autres responsables. La principale raison ? La vie d’un responsable marketing est une succession de jours qui ne ressemblent pas. Cela semble attrayant pour ceux qui cherchent de la diversité dans leur travail et constitue l’un des arguments-clés dans les annonces de postes de responsable marketing. Pourtant... ce jonglage constant entre les projets, tâches, campagnes, stratégies, budgets et objectifs met une énorme pression sur l’organisation personnelle du professionnel du marketing.

Pas surprenant dans ce cas qu’une étude récente révèle que 4 professionnels du marketing sur 5 ne sont pas satisfaits de l’organisation actuelle et déplore un manque de vue d’ensemble comme principal obstacle.

Une organisation (personnelle) bancale ou mauvaise contribue donc également au stress et au burn-out. Surtout si, en tant que professionnel du marketing, vous avez en permanence le sentiment que :

  • vous courez après les faits
  • vous n’avez plus aucune vue d’ensemble et vous perdez les pédales
  • vous appréhendez chaque jour
  • vous n’avez plus aucun contrôle sur vos projets
  • les rétributions et résultats visibles pour les efforts fournis vous passent sous le nez

marketeer burnout postit

Utilisez les post-its de façon ludique pour égayer votre bureau avec vos to-do lists - photo Ellen Nivrae

Il n’est pas rare que les professionnels du marketing soient des responsables qui se jettent corps et âme, et ce toute l’année, dans leur travail pour que la marque pour laquelle ils travaillent s’imposent. Toutefois, il n’est pas soutenable de tenir des dizaines de tableaux à jour dans une organisation qui date des années 80. Le professionnel du marketing moderne ne travaille plus sur un bureau recouvert de post-its et avec des dizaines de documents Excel sur un serveur plein à craquer. Lorsque le professionnel du marketing évolue encore dans une équipe à l’organisation bancale, le stress est impitoyable.La solution réside parfois dans une meilleure concertation au travail, une autre répartition de l’équipe ou un changement de poste. Le recours à des outils d’organisation numériques peuvent également métamorphoser en un rien de temps une mauvaise organisation marketing en une machine marketing rationalisée.

Cause n°2 : Une surabondance d’actions ad hoc

Bon nombre de professionnels du marketing sont des créatifs qui travaillent selon une inspiration spontanée et des actions ad hoc devant fournir des résultats rapides. Malheureusement, cette méthode de travail exerce une énorme pression sur l’organisation (personnelle) du professionnel du marketing ou au sein du service marketing.

La littérature consacrée à la gestion du tempsregorge d’exemples et d’indications pour atténuer ou réduire le stress en travailler de manière mieux organisée. Un flux ininterrompu de to-do lists est néfaste pour l’efficacité car cela vous oblige sans cesse à les relire. Il est préférable de commencer le matin avec une liste de tâches ciblées qui contiennent tout au plus quelques actions ad hoc.

Cause n°3 : Les stimuli permanents des réseaux sociaux

marketeer burnout social media

L’association entre l’utilisation des réseaux sociaux et le stress a déjà été démontré scientifiquement et par le biais de recherches, les articles consacrés à ce lien difficile foisonnant sur Internet. L’exposition permanente aux stimuli et notifications de Twitter, Facebook, Whatsapp, Snapchat, Pinterest ou Messenger est néfaste sur le long terme pour la tranquillité d’esprit. Les professionnels du marketing sont quant à eux soumis à une double exposition aux stimuli des réseaux sociaux. D’une part, ce sont des utilisateurs intensifs sur le plan privé (en tant que communicants pur sang), d’autre part ils sont à l’affût lorsqu’une ou plusieurs campagnes sur les réseaux sociaux doit (doivent) être lancée(s) pour la marque ou l’entreprise.

Cause n°4 : Peu ou pas de concertation interne (personnelle)

Les applications de chat au travail, comme Slack, Yammer, Workplace (Facebook), Voxer, Instantbird ou Pie, sont une bénédiction pour les professionnels du marketing qui souhaitent communiquer rapidement, instantanément et de façon interactive avec les membres de leur équipe. Mais elles deviennent un véritable fléau pour les professionnels du marketing qui sont déconcentrés à chaque message entrant, de sorte qu’ils ne respectent pas des deadlines importantes, ce qui crée à nouveau du stress. À long terme, une perturbation permanente de la concentration est néfaste pour la tranquillité et l’efficacité dans le département marketing.

marketeer burnout meeting

Un deuxième aspect de la concertation personnelle est le manque d’entretiens en face à face. Je suis toujours surpris de voir le peu de professionnels et équipes du marketing qui suivent une concertation structurée. Un environnement de travail si complexe et dynamique exige pourtant une concertation systématique, par exemple sous la forme d’une réunion marketing hebdomadaire le lundi matin. Certains professionnels du marketing se désespèrent de ces chats et e-mails et sont frustrés du manque de concertation avec leurs collègues et la direction.

Cause n°5 : Pas d’objectifs clairs

Les sportifs et équipes sportives de haut niveau connaissent mieux que quiconque l’art de la focalisation. Ils travaillent de façon professionnelle à un objectif soigneusement établi, de sorte que toute l’équipe est sur la même longueur d’onde. Il en va tout autrement dans la plupart des services marketing. Chaque membre dispose de son propre agenda et planning, les campagnes marketing se croisent ou se chevauchent, la direction ou la vision restant incertaine.

marketeer burnout sporters

La réussite commence par l’établissement d’objectifs. Que voulons-nous atteindre cette année au sein de l’équipe marketing ? Quels objectifs sont prioritaires et lesquels ne le sont pas ? Seuls les professionnels du marketing capables de répondre à ces questions de manière ciblée et détaillée jettent les fondations d’un succès mesurable. Lorsque ces objectifs sont clairs et univoques au sein du service marketing, qu’ils sont soutenus pas tous les membres de l’équipe et qu’ils deviennent tangibles grâce à un tableau de bord avec des résultats, vous obtenez un service marketing qui avance dans la même direction. Ou : lorsque le stress et le burn-out sont éclipsés par une dynamique de groupe stimulante.

Mieux vaut prévenir que guérir

Ces 5 causes de stress et de burn-out vous semblent familières ? Vous devez également y faire face au sein de votre entreprise ? Alors mettez-vous au travail, plutôt aujourd’hui que demain :

  • le bon collaborateur au bon endroit
  • l’utilisation d’un outil d’organisation ou d’un logiciel de gestion de projets
  • travailler en planifiant davantage les projets et tâches
  • travailler de manière dosée et structurée avec les réseaux sociaux
  • plus de concertation en face à face
  • définir des objectifs détaillés, y compris les tâches à accomplir pour y parvenir

Témoignages ?

Vous avez trouvé cet article pertinent et vous retrouvez dans cette lutte contre le stress et/ou un burn-out ? Je serais ravi de recueillir votre témoignage quant à la principale cause de cette descente aux enfers et la manière dont vous avez surmonté cette période difficile. Envoyez votre réaction à pds@huskymarketingplanner.com. Pour des raisons de confidentialité, j’utiliserai uniquement votre prénom pour traiter les réponses et ne mentionnerai à aucun moment votre entreprise.

Vous voulez en savoir plus?

Vous aimeriez savoir pourquoi l'utilisation d'un outil digital peut réduire le stress et le risque de burn-out? Réservez une démo en ligne avec Husky aujourd'hui, nous sommes toujours heureux de vous aider!

Planification du Marketing avec Husky

Vous voulez en savoir plus sur Husky?

Lisez plus de messages ici ou commencez votre essai gratuit aujourd'hui.